Où faire du canoë kayak en Charente-Maritime ? Les meilleurs spots de kayak Royan Atlantique

S’étendant sur plusieurs eaux, la destination dispose d’un cadre idéal pour faire du kayak en toute saison. Entre océan Atlantique et estuaires, on peut à la fois se balader en kayak de rivière ou s’adonner à une pratique plus sportive à bord d’un kayak de mer. On vous dévoile nos spots préférés…

N°1 Les marais et chenaux de la Seudre

Abrités du vent du large, les chenaux de la Seudre sont propices à la découverte du bassin ostréicole de Marennes-Oléron en toute quiétude. On prend le temps d’observer la faune et la flore qui nous entourent dans cet environnement authentique avec ses cabanes et ses claires.
Côté pratique : balade en kayak en autonomie ou en excursion organisée – départ du port de Chatressac à Chaillevette ou depuis Mornac-sur-Seudre.

Kayak sur les chenaux de la Seudre à Mornac

N°2 La rivière de Chauvignac

La rivière de Chauvignac est un petit coin bien gardé sur la commune de Chenac – Saint-Seurin-d’Uzet. Ce site naturel exceptionnel est classé Natura 2000. On se laisse surprendre par la beauté des paysages alentours et par la couleur de l’eau. Une balade au calme et à la fraîche pour toute la famille, loin du tumulte de la côte.
Côté pratique : location de canoës sur place – départ du port des Monards (Minoterie) – accessible de juillet à septembre

Kayak sur la rivière de Chauvignac

N°3 La baie de Bonne Anse et la pointe du Rhin

Située à La Palmyre, la baie de Bonne Anse est un lieu unique pour la pratique des activités nautiques. Elle est le refuge d’oiseaux migrateurs et abrite encore quelques naissains. En kayak, on fait une halte sur la pointe du Rhin, ce banc de sable qui tend à refermer l’anse. Même en plein été, on profite du silence : seul le bruit des vagues venant s’échouer sur la Côte Sauvage raisonne…
Côté pratique : location de kayaks à la base nautique de La Palmyre

Kayak direction la pointe du Rhin à La Palmyre

N°4 La Seudre douce

La Seudre douce est la partie du fleuve située en amont de l’estuaire, avant que ses eaux douces ne rencontrent celles salées de l’océan. De Corme-Écluse à Saujon, on glisse paisiblement, au gré du courant, sur un parcours aménagé de 8km. Après quelques coups de pagaie, les paysages cachés du Val de Seudre s’offrent à nous.
Côté pratique : balade en kayak en autonomie ou randonnée avec navette depuis Saujon – départ de Corme-Écluse ou de Trois-Doux

Kayak sur la Seudre douce
Crédit photo : Loïc Lagarde

N°5 Le long de la côte rocheuse

Pour une sortie plus sportive, on opte pour une balade en kayak de mer entre Saint-Palais-sur-Mer et Meschers-sur-Gironde. On défie les vagues en pagayant au rythme des clapotis vers de nouveaux horizons. D’autres points de vue se présentent à nous ; la côte se dessine, entre conches et rochers, plages de sable fin et falaises.
Côté pratique : location de kayaks aux centres nautiques de Meschers et Saint-Georges

Kayak en mer à Saint-Palais-sur-Mer

Balades et locations canoë-kayak 

Le saviez-vous ? Différence entre canoë et kayak

Nées en Amérique du Nord, ces 2 embarcations qui peuvent accueillir une ou plusieurs personnes se distinguent sur plusieurs aspects, notamment sur la position du rameur et le type de pagaie utilisée.

  • Dans un canoë, on est positionné à genoux, les jambes repliées en arrière (on peut parfois trouver un banc sur lequel s’asseoir dans les canoës de plaisance). On rame avec une pagaie simple (une seule pale) qui dispose d’une poignée à l’autre extrémité (appelée l’« olive »).
  • Dans un kayak, on est assis et les jambes peuvent être allongées vers l’avant. La pagaie est un peu plus longue et dispose de pales à chaque extrémité ce qui permet d’alterner les coups de pagaie à gauche puis à droite.

Maintenant que vous savez tout sur le canoë kayak, ne manquez pas d’essayer le paddle : sensations garanties ! Une fois l’équilibre trouvé, le tour est joué !