La Communauté d’Agglomération Royan Atlantique assure la gestion des déchets auprès des 33 communes du territoire de Royan Atlantique. L’intercommunalité assure à la fois la collecte en porte à porte ainsi que l’apport en déchèterie.

La collecte des déchets en porte à porte

Les résidents de la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique (CARA) sont équipés de deux bacs pour la gestion des déchets :

  • Un bac jaune, dédié aux déchets recyclables (plastiques, papiers, canettes, journaux, publicités, magazines, briques alimentaires, boîtes en métal, aérosols non toxiques et tous les petits aluminiums)
  • Un bac vert, pour les déchets non valorisables.

Les collectes des déchets ont lieu chaque semaine selon un calendrier annuel pour chacune des communes du territoire.

Les déchèteries

Sur le territoire, sept déchèteries accueillent les usagers pour le dépôt de déchets encombrants non adaptés à la collecte en porte à porte. Il s’agit notamment de batteries, bois, cartons pliés, déchets verts, déchets impossibles à trier, non valorisables (tout-venant et encombrants), ferraille, gravats, huiles (de vidange et de friture), textiles, radiographies, piles, verre, électroménager, matériel électrique et électronique.

Sur le territoire, des colonnes à verre et des bornes à textile complètent ce dispositif.

Le compostage

Le compostage est le processus de transformation des déchets organiques en compost sous l’action de micro-organismes en présence d’oxygène.

Depuis le 1er janvier 2024, le tri à la source des biodéchets devient obligatoire pour tous. Afin de répondre à ce devoir, la CARA lance un programme d’équipement des foyers dès cet automne. Une formation sur la mise en œuvre du compostage sera déployée en complément. Les habitants de la Communauté de Communes ont d’ores et déjà la possibilité de réserver leur composteur individuel. Pour ceux ne disposant pas de jardin, des sites de compostage collectif pourront être proposés. En appartement, on peut également opter pour le lombricompostage.

Tout savoir sur le compost

À quoi sert le compost ?

Comparable au terreau, le compost est un fertilisant naturel pour le sol. Il enrichit la terre et limite ainsi l’usage d’eau et d’engrais pour les différentes plantations. En outre, en recyclant nos déchets de la sorte, on réduit la quantité des ordures ménagères à jeter à la poubelle et on fait un geste pour la planète !

Quels sont les déchets concernés ?

  • Les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’œufs, fruits et légumes (éviter les agrumes), marc de café, croûtes de fromage…
  • Les déchets verts du jardin : feuilles, fleurs fanées, petit branchage, gazon…
  • Certains déchets de maison : petits cartons (boite à œufs, essuie-tout…), mouchoirs et filtres en papier, papier journal, cendres…

Combien de temps faut-il pour avoir du compost ?

Un bon compost s’obtient au bout de 6 mois environ. Pour cela, il faut le retourner et l’aérer régulièrement notamment au début, puis tous les 1 à 2 mois. On voit qu’il est prêt lorsque les déchets ne sont plus reconnaissables et qu’il sent la terre forestière.

Qu’est-ce que le lombricompostage ?

Il s’agit d’un processus de compostage hors sol très rapide (3 mois environ) réalisé par les vers. Il ne nécessite pas de brassage. À la fin, on obtient un engrais liquide très concentré à diluer avant utilisation. Dans le lombricomposteur, on met principalement les épluchures de fruits et légumes, coquilles d’œufs, papier alimentaire et emballages cartonnés découpés en petits bouts afin de nourrir les vers.

Faites le tri !

Une application disponible en ligne et sur smartphone (App Store et Google Play) apporte toutes les informations utiles au quotidien pour bien trier et rester informé des bonnes pratiques sur le territoire : Montri.fr
Une carte interactive permet de localiser les déchèteries et colonnes à verre présentes sur le territoire.

Ce contenu vous a été utile ?