Descriptif

  • Par Paul Smith, historien, secrétaire général du CILAC

  • Depuis les années 1970, une nouvelle sensibilité à l’égard des patrimoines que nous lèguent les activités de production industrielle s’est fait jour, encourageant à étudier ces patrimoines et, le cas échant, à les sauvegarder pour la postérité. Dans tous les pays d’ancienne industrialisation, la démarche de la reconversion des sites et des bâtiments est très souvent adoptée pour préserver au moins les bâtiments de production, faute de pouvoir créer partout des musées de l’industrie. Et, en effet, les bâtiments industriels du XIXe siècle, construits pour durer, se prêtent bien à une multitude de nouvelles fonctions : logement, culture, tertiaire, enseignement… Et depuis quelque temps, cette démarche s’est parée de nouvelles vertus sous les enseignes du développement durable et de la requalification urbaine. La conférence examinera l’histoire et l’évolution récente de cette démarche, avec des exemples pris dans différents pays européens, et dans la région Nouvelle-Aquitaine.

  • Langues parlées
    • Français
    Types
    • Culture

Ouverture

  • Ouvert jeudi 27 octobre 2022 à 18h30.

Tarifs & mode de paiement

    Tarifs
    • Plein tarif : 3,50 € (hors abonnement).

      Gratuit pour les demandeurs d'emploi, les étudiants.

      Conférence accessible en ligne (via la plateforme zoom) avec l’abonnement annuel.