Makan Traoré, le jeune boxeur royannais participe, pour la première fois de sa carrière, aux Jeux Olympiques 2024 de Paris. Cet événement sportif international se déroule du 26 juillet au 11 août 2024, puis avec les Jeux Paralympique, du 28 août au 8 septembre. Avec le même objectif pour tous les participants : la médaille d’or !

le boxeur royannais Makan Traoré prêt pour les jeux Olympique de Paris

Makan, un talent qui frappe fort

Le jeune espoir français de la boxe anglaise sélectionné est donc Royannais. Originaire de la région parisienne, la famille Traoré s’installe à Royan pour offrir une meilleure qualité de vie à Makan, Fatou et Aminata. Tous brillent dans leurs études et pratiquent un sport. Lors de sa deuxième année de BTS négociation digitalisation et relation client à Bordeaux (qu’il a obtenu), il devient surveillant au collège Émile Zola. Les élèves ne savent pas encore qu’ils n’ont pas fini d’entendre parler de lui !

le boxeur royannais à la rencontre des élèves du collège Émile Zola
classe 3eA

LE PROJET "MAKAN"

On prend deux professeures sportives et engagées, une classe de 3e volontaire, et on obtient une équipe soudée ayant pour mission de faire connaître Makan Traoré au sein du collège Émile Zola et sur le territoire Royan Atlantique. Articles, interviews, rencontres sportives, recherches d’informations rythment ainsi l’année scolaire dans un espace dédié par la direction du collège. En récompense du travail accompli, le collectif a pu assisté au passage de la Flamme olympique au Futuroscope.

L’office de tourisme collabore avec eux pour cet article.

Découverte du noble art

Makan, né en 2000, découvre d’abord le judo avant de se tourner vers la boxe à douze ans, rejoignant le Royan Club Océan (R.O.C). Ses débuts inquiètent ses parents, craignant les blessures. Mais sa passion pour la boxe le pousse à y consacrer tout son temps libre. Grâce à sa persévérance, il devient Champion de France junior en 2018 à Nancy, un moment fort pour lui et sa famille présente pour le soutenir. Depuis, Makan sait que la boxe est désormais sa vie.

Makan Traoré, jeune espoir français de la boce aux Jeux Olympiques de Paris

Makan Traoré, l’héritier du ROC

Makan Traoré perpétue la tradition du ROC Boxe de Royan, un club renommé qui a vu naître plusieurs champions de France et décroché la coupe du meilleur club de France. En 1955, Pierrot Chivilo représente déjà le club au stage pré-olympique à l’INSEP. Devenu entraîneur, il guide Ali Ben Maghenia vers le titre de champion de France, puis jusqu’aux Jeux Olympiques de Moscou en 1980. Une histoire de succès et de passion qui perdure grâce à des talents comme Makan.

Makan Traoré à l'entrainement au R.O.C.

Makan Traoré vu par ses coéquipiers

Au sein du R.O.C, Makan développe des liens forts avec ses coéquipiers. Zakaria Lanech, jeune espoir de la boxe royannaise, explique que « la qualification aux JO de Makan en juin 2023 est le résultat de nombreuses années de sacrifices et d’efforts ». Il souligne ainsi ses qualités exceptionnelles à l’entraînement et sur le ring, qui le porteront lors des Jeux à Paris en juillet 2024. Ses adversaires devront certainement se méfier de « sa gestion de distance millimétrée, son avant-bras efficace et son punch dévastateur ». En privé, Makan est décrit comme humble et gentil par son ami Djai, pour qui cette qualification est une source de bonheur immense, espérant que Makan ramène une médaille.

Makan Traoré fait face à son adversaire sur le ring

Préparation pour les Jeux Olympiques

Pour être au top de sa forme pour les JO, Makan se prépare sans relâche. Afin de peaufiner sa technique, il s’entraîne intensément à l’Insep, l’institut national du sport, de l’expertise et de la performance. Ses journées sont rythmées par des séances d’entraînement et des combats, qu’il enchaîne après des stages en altitude en Colombie et en opposition à Cuba. Après sa victoire lors du gala de boxe du 4 mai 2024 à l’Espace Cordouan de Royan, Makan s’envole vers la Thaïlande pour terminer sa préparation. À l’approche de juillet, la pression monte : il doit être prêt à combattre tout en se préservant des blessures.

LE PALMARÈS DE MAKAN

  • 3e aux Jeux Européens

Année : 2023

Catégorie : 71 kg

  • Champion de France Élites

Année : 2022

Catégorie : 71 kg

  • Champion de France Élites

Année : 2020

Catégorie : 69 kg

  • Champion de France Juniors

Année : 2018

Catégorie : 68 kg

Sur les traces de Charline Picon

Avec Makan, Charline se révèle comme une autre source de fierté pour Royan Atlantique.

OTC Royan Atlantique
Charline Picon et sa médaille d'or en voile aux Jeux Olympiques de Rio en 2016

Elle commence la planche à voile à 11 ans. En 2006, elle rejoint l’Équipe de France. En 2012, Charline Picon participe aux Jeux Olympiques de Londres. Elle finit alors à la 8e place en catégorie RS (planche à voile). En 2016, lors des Jeux Olympiques de Rio, elle devient championne olympique. Après cette victoire, la base nautique de Ronce-les-Bains est baptisée à son nom. Pour Charline, « C’est une belle reconnaissance, là où tout a commencé ! ». En 2018, au Danemark, Charline Picon devient vice-championne du monde. Le 31 août 2021, elle remporte la finale de RS et devient vice-championne olympique à Tokyo. C’est ainsi que Charline devient la première Française double médaillée en voile.

Malgré ces succès, elle ne se contente pas de deux médailles. Elle se lance un nouveau défi : changer de discipline et essayer le 49er FX. En duo avec Sarah Steyaert, elles rêvent d’une nouvelle médaille à Paris.

Thématiques

Ce contenu vous a été utile ?