Le nettoyage raisonné consiste à limiter l’utilisation d’engins mécaniques sur les plages pour ramasser les déchets. Pour cela, les stations balnéaires de la Destination Royan Atlantique ont adapté les interventions de nettoyage. Ainsi, en fonction de la période elles préservent ce milieu naturel fourmillant de vie.

Un territoire engagé dans une démarche durable

Les plages sont des espaces de loisirs, de détente, des lieux d’activités. Elles sont aussi une porte d’entrée sur la mer. Elles sont également des milieux fragiles abritant une biodiversité remarquable. Par souci d’offrir une plage « propre » aux visiteurs, le nettoyage mécanique sur notre littoral a largement été pratiqué. Cependant les machines ramassent sans distinction les laisses de mer avec les déchets et, parfois, d’importantes quantités de sable. Cette pratique a des conséquences négatives sur le milieu : perte de biodiversité, accélération de l’érosion… De plus, ce mode de nettoyage rend difficile le traitement des déchets.

C’est pourquoi en hiver, le nettoyage manuel est privilégié. Il permet ainsi de maintenir les laisses de mer sur les plages. Nettoyer sélectivement les plages, en ne ramassant que les déchets issus des activités humaines, permet de protéger ces laisses de mer.

Pour rester « vivante » durablement, la plage a besoin de la laisse de mer.

le nettoyage raisonné des plages à la Grande Côte

On appelle laisse de mer les débris naturels arrachés des hauts fonds marins (algues, herbes marines, bois flottés, petits crustacés…) et déposés sur les plages lorsque la mer se retire. Ces dépôts naturels contribuent à l’équilibre des plages et sont utiles pour nos écosystèmes littoraux. Ce ne sont pas des déchets !

Quelle est l’importance de la laisse de mer ?

La laisse de mer est un écosystème nécessaire à la vie du littoral. Elle permet :

  • aux oiseaux de nicher (ils viennent y déposer leurs œufs) et de se protéger (refuge)
  • de trouver de la nourriture (restes d’animaux ou « puces de mer »). Si la laisse de mer n’est pas préservée, certaines espèces vont disparaître
  • de lutter contre l’érosion (en s’installant, la végétation va retenir le sable). En effet, la matière organique en décomposition enrichit le sol favorisant ainsi le développement des plantes (telles que l’oyat).

La préservation des plages avec les bacs à marées

bac-a-maree-royan-atlantique
OTC Royan Atlantique

Lors des tempêtes, des déchets humains (plastiques, mégots, filets de pêche…) se mélangent souvent à ces éléments naturels et les polluent. Afin que chacun puisse contribuer à préserver l’environnement en collectant des déchets échoués sur nos plages, les stations balnéaires se sont dotées de « bacs à marées ». Ces collecteurs spécialement dédiés aux déchets échoués sur les plages par les grandes marées, permettent aux promeneurs de faire un geste citoyen, en ramassant ces déchets charriés par la mer. Pour connaître les plages de la Destination Royan Atlantique pourvues de bacs à marées, consulter la carte : bacamaree.fr

Le nettoyage raisonné : Zéro mégot sur nos plages

Afin de préserver la nature, il faut freiner la pollution de nos plages et de notre océan. Nos Bureaux d’Information Touristique mettent à disposition du public des cendriers de plage. En effet, malgré sa petite taille, le mégot est une catastrophe environnementale. Un simple mégot pollue à lui seul 500 litres d’eau et met jusqu’à 12 ans pour disparaître ! Depuis 2021, l’Office de Tourisme Communautaire va plus loin dans sa démarche de développement durable. Il propose des cendriers de plage conçus avec du plastique recyclé et de la poudre de coquilles d’huître. Chacun peut contribuer à une plage propre !

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu