Descriptif

  • Par Daniel Bernard
    Louis Suire naît à Cognac en 1899. À 17 ans, trop jeune pour partir à la guerre, il est assez âgé pour entrer à l’Académie Julian, aux Beaux-Arts à Paris. Il devient l’intime de peintres célèbres, Matisse, Marquet, Signac. Il découvre Montparnasse, Modigliani, Foujita, Soutine, Picasso et participe à la plus belle des révolutions artistiques que le monde n’ait jamais connue.
    Vers 1917, l'art en général, la musique, la peinture hésite entre l'académisme et l'Art moderne. Le compositeur Satie à Montmartre, antiwagnérien comme Cocteau, est à l’origine du groupe des Six qui s’insurge contre le foisonnement orchestral de Strauss, Brahms ou Bruckner. Satie incite Louis Suire à se présenter au Parisiana sur les Grands Boulevards où il va accompagner au piano les pre-miers films muets de Chaplin.
    Mobilisé en 1918, il entre au camouflage, peint de faux peupliers pour les artilleurs français et un faux Paris dans la plaine de Roissy pour tromper les aviateurs allemands.
    Suire hésite entre classique et cubiste. Il choisit la nature, la lumière, Marquet, Signac, Dunoyer de Segonzac, Matisse. Se servant de minces virgules d’indigo, Louis Suire peint à la manière impres-sionniste. Ses lignes nettes, ses tons purs montrent l’influence des peintres cubistes et fauves. Dans son œuvre, la lumière légère comme le silence est partout. La force de sa peinture tient dans cette apparente fragilité.
  • Types
    • Culturelle

Ouverture

  • Ouvert le 15/05/2020
    • Vendredi : à 18h30

Tarifs & mode de paiement

  • Gratuit