« Un Violon sur le Sable » : quand la grande musique prend l’air à Royan

Grâce au festival Un Violon sur le Sable, créé par Philippe Tranchet en 1987, le répertoire de musique classique et lyrique descend chaque année sur la plage de la Grande Conche à Royan, à la rencontre de quelque 50 000 spectateurs, mélomanes ou novices. Un évènement musical auquel le chanteur français Jean-Jacques Goldman est indirectement lié.Panorama sur l'événement Un Violon sur le Sable à RoyanCrédit photo : Frc.Photographie

La rencontre du classique et de la musique populaire

Les grands compositeurs baroques puis romantiques ont, sans le savoir, peuplé de leurs mélodies complexes d’innombrables standards de jazz, variétés ou rock, depuis les Beatles (le quatuor à cordes d’Eleanor Rigby), jusqu’aux Doors et Procol Harum (inspirés par un thème célèbre de Bach dans leurs morceaux respectifs « Light my fire » et « A whiter shade of pale »). En France, dès le milieu des années 1960, c’est Gainsbourg qui se fit le champion du genre en réactualisant quelques notes d’un célèbre mouvement symphonique de Dvorak dans sa chanson « Initials B.B », trois ans après avoir transformé le court passage d’une sonate de Beethoven en « Poupée de cire, poupée de son ».

Cette volonté de jeter des passerelles entre œuvres classiques et musique populaire est un des principes qui nourrit l’esprit du festival « Un Violon sur le Sable », initié par le royannais Philippe Tranchet. Pour occuper la scène, lors de la première édition, l’organisateur fit d’ailleurs appel à un soliste de l’Opéra de Paris, Patrice Mondon, qui avait fait quelques incursions dans l’univers pop-rock avec son instrument à cordes, notamment aux côtés de Jean-Jacques Goldman dont il interpréta le « pont » aux tonalités slaves sur la célèbre chanson « Comme toi ».

Un seul violon en concert sur la plage en 1987

La rencontre entre les deux hommes eu lieu quelques années plus tôt dans le studio de la radio locale Royan Fréquence, créée par le même Philippe Tranchet dès la libéralisation de la bande FM en 1981. Le chanteur français, qui n’avait pas encore publié « Quand la musique est bonne », titre qui le propulsa au sommet de la célébrité un an plus tard, accepta de parrainer la nouvelle station et, pour la circonstance, se rendit à Royan accompagné de son violoniste fétiche. Le lien noué à l’occasion de ce rendez-vous permit à Philippe Tranchet de concrétiser un rêve un peu fou : retransmettre en live un concert sur les ondes de Royan Fréquence depuis la Grande Conche. Le projet vit le jour à l’été 1987.

Le nom de Patrice Mondon, qu’il savait capable de mettre sa virtuosité classique au service d’une mélodie des Beatles, s’imposa naturellement dans son esprit pour constituer la tête d’affiche d’un seul soir sur la plage de Royan. Les pieds dans le sable, vêtu d’une veste en queue-de-pie, le violoniste joua, entre autres, un aria de Bach enveloppé dans une autre musique, celle du flux et du reflux des vagues captés en fond sonore par les réalisateurs de la radio. Incroyable alchimie qui a fait date. La prouesse technique a fasciné les gens de l’époque qui, pour certains d’entre eux, se sont dirigés vers le front de mer avec un transistor vissé à l’oreille afin de vérifier que le concert organisé sur la grève était bien le « direct » annoncé par Philippe Tranchet.Festival Un Violon sur le Sable à Royan
Crédit photos : Frc.Photographie

30 ans plus tard, plus de 70 musiciens au Festival de Royan

« C’était un défi que de mettre un stradivarius en opposition avec ses pires ennemis, le sable, le vent, le sel, la marée » témoignait en 2017, le créateur du festival sur le plateau de France 3 Nouvelle Aquitaine. Dès 1988, l’expérience est renouvelée, avec l’aval de la municipalité de Royan. Cette fois, c’est un quatuor qui succède au soliste Patrice Mondon. Au fil des éditions, la formation grandit et devient un orchestre de chambre (une trentaine de musiciens) puis un orchestre philharmonique. Aujourd’hui, Un Violon sur le Sable regroupe un ensemble de plus de 70 instrumentistes et une dizaine de solistes. L’évènement, d’abord éphémère, n’a jamais cessé de monter en « gamme » et en puissance, passant à trois grands concerts en 1999, avant d’être complété en 2012 par un festival off baptisé « Un Violon sur la Ville », organisé sur une semaine dans plusieurs lieux atypiques du pays royannais.

La formule, singulière, repose sur son principe originel de 1987 : servir le répertoire classique sous forme de medleys, un peu à la manière d’une setlist de concert pop où les « tubes » s’enchainent. La scène, baignée de lumières reprenant les codes du rock, surplombe une foule digne des grands shows de la discipline : jusqu’à 50 000 spectateurs par soir, dont beaucoup d’enfants, fait rare et sans doute unique pour un concert de musique classique.

Cette volonté de mélanger les genres au service d’un seul et même art, conduit les organisateurs d’Un Violon sur le Sable à constituer des plateaux aux accents et rythmes variés où de grands interprètes classiques (la pianiste Khatia Buniatishvili, la cantatrice Natalie Dessay, les violonistes Renaud et Gautier Capuçon…) croisent le chemin de danseuses étoiles et de hip hop (Delphine Moussin, Marie-Claude Pietragalla…), et même d’artistes de variétés venus, le temps d’une soirée, pousser la chansonnette en version symphonique : Laurent Voulzy, Jean-Louis Aubert, Maurane, Vianney ou encore Grand Corps Malade ont inscrit leurs noms sur le livre d’or d’« Un Violon sur le Sable ».

Découvrir Un Violon sur le Sable

Infos pratiques

  • Prochaines dates du festival Un Violon sur le Sable : les 23, 26 et 29 juillet 2022
  • Début des concerts à 22h – report au lendemain en cas de pluie
  • Concerts gratuits sur la plage
  • Possibilité de réserver une place en tribune – tarif unique : 30€ – ouverture des locations au mois de mai
  • Festival accessible aux personnes à mobilité réduite (espace dédié)

Scène Un Violon sur le Sable sur la plage de la Grande Conche à Royan
Crédit photo : Frc.Photographie

Comment venir ?

Adresse : plage de la Grande Conche, boulevard Garnier 17200 ROYAN

Plus de 4 000 places de parking sont à disposition.
Compte-tenu l’affluence, pensez au covoiturage, à venir en vélo ou à pied.

Si vous souhaitez venir en train, la gare de Royan se situe à 800 m de la plage et la SNCF propose des trains spéciaux aux horaires des concerts.

Préparer son séjour à l’occasion du festival Un Violon sur le Sable

Trouver un hébergement     Se restaurer à Royan